Passer au scooter électrique : quels avantages ?

Le scooter électrique est devenu très tendance ces dernières années ! Il s’impose de plus en plus dans la circulation urbaine. Passer au scooter électrique amène à de nouvelles habitudes. Quels sont les avantages de ce moyen de transport ? On fait le point !

Des économies à l’usage et une grande praticité

Par rapport aux scooters thermiques, les modèles électriques sont une option économique à l’usage : ils ne vous obligent plus à acheter du carburant. Rouler 100 km en scooter électrique vous coûtera en moyenne moins d’1 €, comparé à une consommation moyenne de 3 l/100 Km avec un modèle thermique.

Le prix peut rebuter à l’achat, mais les belles économies à l’usage qu’il offre permettent d’amortir ce surcoût dans les brefs délais. D’ailleurs, vous pouvez obtenir des aides de l’État pour alléger le coût d’achat de votre scooter si vous remplissez les exigences imposées.

Outre le gain économique, les scooters électriques présentent un avantage pratique indéniable. Ils n’ont pas besoin d’être démarrés, car le moteur est toujours prêt à l’emploi. Fini aussi le passage à la station-service.

Pour ceux qui disposent d’un garage connecté au réseau électrique, ce type de deux-roues est sans doute la solution idéale. À défaut, il existe de nombreux modèles équipés d’un dispositif de batterie amovible permettant de charger facilement la batterie chez soi ou au bureau.

Un scooter écologique

Fonctionnant grâce à une batterie rechargeable sur une prise électrique, ce modèle de scooter n’a pas besoin de carburant pour rouler et n’émet donc pas de CO2 dans l’atmosphère. D’ailleurs, il est dépourvu de pot d’échappement. Il s’agit d’un moyen de locomotion écologique dont la vente et l’utilisation sont aujourd’hui encouragées par le gouvernement.

Les utilisateurs y sont incités avec les primes à la conversion et les bonus écologiques. Allez sur internet pour en savoir plus sur les aides disponibles pour l’achat d’un scooter électrique ainsi que pour découvrir d’autres avantages de l’électrique, ce moyen de locomotion écologique.

Quant aux composants chimiques utilisés pour la fabrication de la batterie du scooter électrique, ils sont certes polluants, mais une mesure a été prise les concernant. En 2006, une directive a été établie obligeant les constructeurs européens à recycler ces composants jusqu’à 65 % pour les batteries au plomb et de 50 % pour les batteries au Lithium. De plus en plus de pays en Europe créent des zones environnementales où l’accès des cyclomoteurs à carburant et des véhicules très polluants est interdit.

Des frais d’entretien et de maintenance réduits

Comparé à un modèle thermique, le scooter électrique est beaucoup plus simple dans sa conception : il est dépourvu de courroie, de chaînes, de joint de culasse et d’embrayage. Le deux-roues ne possède pas non plus de filtre à air, de filtre à huile et de bougies d’allumage.

Il contient très peu de pièces mécaniques, et il n’y a pas de composants qui doivent être lubrifiés, ou qui peuvent s’user en raison du mouvement. De quoi faire de belles économies sur les frais d’entretien périodique.

Le moteur d’un scooter électrique est sans balais (carbone). Les pannes du moteur ne sont donc pas un problème pour les utilisateurs du modèle électrique. Le seul entretien qui reste nécessaire est en fait celui des pneus et des freins. La batterie n’a pas besoin d’entretien tant que vous ne la laissez pas vide dans le garage pendant des mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *