Comment devenir pilote de ligne ?

Le métier de pilote de ligne est le rêve de nombreux enfants, mais très peu atteigne leur objectif. Si vous souhaitez parcourir le monde entier, dans les airs, sachez que ce poste requiert de grandes responsabilités et une haute technicité.

La mission du pilote de ligne

Le pilote de ligne a pour mission de préparer le plan de vol. Avec le copilote, ils revoient le trajet ensemble en tenant compte de nombreux paramètres comme le poids de l’appareil, la distance à parcourir et les conditions météorologiques. Il calcule la quantité de carburant nécessaire pour le trajet. Il met en place les instruments de navigation et les données nécessaires dans l’ordinateur de bord. Ensuite, il gère tout pendant le vol en surveillant le tableau de bord, en assurant la sécurité des passagers et en restant en contact permanent avec la tour de contrôle. Il doit avoir des notions de secourisme pour gérer en cas d’accidents. Par ailleurs, le pilote représente l’autorité civile et administrative à bord en cas d’urgence à bord de l’avion. En moyenne, le pilote de ligne effectue 70 heures de vol par mois. Le pilote de ligne n’est pas une carrière figée. Il est soumis à de perpétuelles évolutions technologiques. Ainsi, il doit se former tout au long de sa carrière.

Les parcours à suivre

Vous avez trois types de formations à suivre pour devenir pilote de ligne. Il y a d’abord la filière d’État en vous inscrivant à l’un des concours d’entrée à l’ENAC ou École nationale d’aviation civile. Il existe des concours pour les bacheliers, des concours pour les étudiants ayant un bac + 2 et des concours pour les détenteurs de licence de pilote professionnel. Toutefois, le concours avec la filière d’État est très sélectif et seule une trentaine de candidats sont reçus chaque année. Puis, il y a la filière payante pour es bacheliers. Vous devez passer un test d’entrée dans une FTO ou Flight training organisation. Enfin, il y a la filière militaire pour les bacheliers entre 17 et 22 ans. Vous serez alors formé pour piloter un avion de chasse, un avion de transport ou un hélicoptère. Le métier de pilote de ligne requiert une grande capacité physique et intellectuelle, ainsi qu’un bon équilibre nerveux. Le professionnel est soumis à diverses contraintes dues aux longs vols et au décalage horaire. En début de carrière, le pilote travaille d’abord en tant que copilote et effectue uniquement des vols sur des courts et moyens courriers. Avec de l’expérience, il peut devenir commandant de bord et effectuer des vols sur des lignes internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *