Carte grise de camping-car, que devez-vous savoir ?

Comme tout véhicule à moteur terrestre, un camping-car doit avoir sa propre carte grise. C’est sa carte d’identité. Elle doit être en règle pour que vous puissiez circuler librement et en toute sécurité, aussi bien à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur. Si vous venez d’acquérir un camping-car ou si vous envisagez de vous en acheter un, que devez-vous savoir à propos de ce certificat d’immatriculation ?

Les réglementations concernant un camping-car

Aux yeux de la loi française, un camping-car est certes un véhicule motorisé, mais il n’est pas considéré comme une simple voiture.

Selon la loi, voici les équipements qui doivent se trouver à bord d’un camping-car : un gilet réfléchissant et un triangle de sécurité, voire un deuxième triangle si vous voulez partir pour l’Espagne. Ce second triangle sert à signaler votre présence dans les deux sens.

Autre réglementation qu’un camping-car doit respecter sans faute : garder une distance de sécurité de 7 mètres avec les autres véhicules roulant sur la voie et derrière les poids lourds. Si vous devez emprunter une route à plus de deux voies, vous devez rouler sur l’une des deux voies les plus à droite. C’est la même réglementation pour tous les véhicules dont le PTAC, qui est supérieur à 3,5 tonnes.

Quant au nombre de personnes à bord de votre camping-car, il est mentionné explicitement sur la carte grise de votre véhicule. Vous ne devez pas dépasser le nombre qui y est inscrit, mais pour plus de clarté, il faut savoir que ce nombre désigne les places assises qui disposent d’une ceinture de sécurité. Mais il peut arriver qu’il y ait une différence entre le nombre de places inscrites sur la carte grise et celui des couchages. Enfin, tous les passagers à bord de votre camping-car doivent être attachés, petits et grands, sans exception.

PTAC, vitesse et contrôle technique d’un camping-car

Que savoir sur le poids total autorisé en charge ou PTAC d’un camping-car ? Il est très important que vous sachiez exactement quel est le poids de votre véhicule à vide afin de ne pas dépasser le PTAC. Ce poids est déterminé par le constructeur et apparaît sur la rubrique F2 de votre carte grise, mais aussi sur la plaque de châssis. À noter qu’un dépassement de poids vous expose à une amende de 90 euros et à la confiscation de votre camping-car. Donc, avant un voyage, il faut bien calculer le poids des bagages et accessoires à emporter pour optimiser autant que possible le chargement. Mais le mieux, c’est de toujours voyager léger.

Côté vitesse, si votre camping-car a un PTAC inférieur ou égal à 3,5 tonnes, alors, vous devez respecter les mêmes limitations de vitesse que les autres voitures. Si le PTAC de votre véhicule est au-dessus de 3,5 tonnes, vous ne pouvez pas rouler à plus de 110 km/h sur l’autoroute et pas plus de 100 km/h sur les routes à deux chaussées qui sont séparées par un terre-plein central. Sur les autres routes, la limite est de 80 km/h.

Enfin, pour le contrôle technique, il doit être réalisé dans les 6 mois avant le 4e anniversaire de sa première mise en circulation.

La carte grise de camping-car

Pour faire la demande de votre carte grise, vous devez vous rendre sur le site dédié comme www.portail-cartegrise.fr ou passer par un professionnel agréé par le ministère de l’Intérieur. En confiant cette démarche à un prestataire privé et habilité, vous gagnez un précieux temps et vous n’avez pas à vous soucier du traitement de votre demande. En général, celle-ci sera traitée sous 24 h et vous recevrez votre certificat d’immatriculation chez vous, à l’adresse indiquée. Donc, rappelez-vous que vous n’êtes pas tenu de vous rendre en préfecture pour cette demande et pour tout ce qui concerne la carte grise de votre camping-car. Tout se fait désormais en ligne. Cette nouvelle façon de faire une demande de carte grise fait suite à la modernisation des services administratifs de l’État.

Quelles sont les informations consignées sur la carte grise d’un camping-car ? Le premier élément figurant sur ce certificat d’immatriculation, c’est le numéro d’immatriculation sur la plaque d’immatriculation du camping-car. Évidemment, la carte grise informe aussi sur l’identité de son propriétaire, en l’occurrence vous, ainsi que votre adresse personnelle. La carte grise de votre camping-car informe également sur les caractéristiques de votre véhicule, c’est-à-dire son PTAC, son PV, son numéro de châssis, la puissance fiscale et le nombre de places assises. Donc, lorsque vous recevez votre carte grise, vérifiez minutieusement que toutes ces informations s’y trouvent, à défaut de quoi vous devrez payer des amendes.

Obligatoire ?

À la question : « une carte grise pour camping-car est-elle obligatoire ? », la réponse est claire : « oui ». Tout véhicule équipé d’une motorisation et circulant sur la voie publique en France doit à tout prix posséder sa carte grise. Puisqu’un camping-car est un véhicule motorisé, alors, il n’échappe pas à cette règle. Il n’y a pas de dérogation particulière à ce sujet. Si jamais vous vous faites contrôler par les forces de l’ordre, vous avez le devoir de présenter la carte grise de votre camping-car. Si vous ne l’avez pas avec vous ou pour une raison quelconque, elle n’est pas disponible, quel que soit le motif que vous pourriez invoquer, vous risquez une amende forfaitaire de 135 euros. En cas d’oubli de paiement de cette amende dans les temps impartis, vous devrez vous acquitter d’une amende qui s’élèvera alors à 750 euros. Vous avez donc tout intérêt à demander au plus vite le certificat d’immatriculation de votre camping-car.

Délai pour faire une carte grise de camping-car

Si vous avez acheté votre camping-car neuf, vous devez réaliser la première immatriculation du véhicule, et en demander la carte grise dans un délai d’un mois. S’il s’agit d’un modèle d’occasion, vous devez aussi informer les autorités sur le changement de titulaire inscrit sur la carte grise et en demander donc le renouvellement. En cas de détérioration ou de perte, si vous changez de domicile ou si vous héritez d’un camping-car, vous devez en faire la déclaration, demander un duplicata et/ou mettre le véhicule à votre nom.

Est-ce que cette obligation de carte grise s’applique aussi aux caravanes ? Si vous disposez d’une caravane, sachez que la carte grise n’est obligatoire que pour les modèles lourds. Donc, pour une caravane inférieure à 500 kg, nul besoin de l’immatriculer, il vous suffit d’y apposer une plaque qui doit être la même que celle du véhicule qui la tracte, votre camping-car par exemple. Si vous avez une caravane de plus de 500 kg, vous devez l’immatriculer. Donc, elle doit avoir sa propre carte grise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *