Astuces pour éviter le vol de vélo

vol de velo

Bon marché ou de marque, les vélos sont devenus les nouveaux objets de convoitises des voleurs qui n’ont d’ailleurs aucun mal à les écouler sur le marché. Plusieurs victimes portent plainte, mais seulement 20% des vols déclarés sont retrouvés. Alors comment faire pour éviter de telle situation ?

S’équiper d’un antivol résistant et robuste

antivol Il est plus difficile pour le voleur de s’attaquer à votre bécane avec un antivol. Attention à choisir le modèle qui offre la sécurité optimale comme l’antivol en forme U à code muni d’une alarme, ou celui muni d’un câble de 4 mètres. Vérifiez qu’il résiste bien au choc physique et thermique. N’hésitez pas à miser plus sur l’antivol pour obtenir le meilleur système de protection. Notant que même si vous êtes équipés d’un antivol, vous devez toujours cadenasser votre vélo.

Bien garer le vélo

garer son veloLe mieux c’est de garer votre vélo dans un endroit plus fréquenté et bien éclairé pour la nuit. Même si c’est pour un arrêt rapide, n’oubliez pas de bien attacher votre vélo en attachant d’abord le cadre et ensuite les deux roues. Si vous avez les moyens, optez pour les garages payants bien surveillés.
Une autre astuce pas nécessairement pratique mais efficace, c’est de prendre tous les accessoires de vélo avec vous pendant un arrêt, comme les pneus, les feux ou la selle. Ce qui va éloigner à coup sûr les voleurs.

Graver un numéro national unique

Vous pouvez choisir le système bicycode qui consiste à relever le numéro de série du vélo et en échange vous recevrez un passeport vélo qui vous permet de retrouver facilement votre engin en cas de vol. Vous pouvez également vous équiper d’une géolocalisation comme Spybike GPS tracker qui donne une alerte rapide et des coordonnées géographiques en cas de déplacement du vélo. Le GPS est souvent caché sous forme de feu arrière LED.

Souscrire une assurance vélo

La meilleure garantie contre le vol de vélo, c’est l’assurance. Elle va rembourser à la hauteur de 1500 euros en cas de vol et en retour vous devez payer seulement en moyenne 20 euros par an. C’est un système qui conjugue fiabilité et économie. En aucun cas, vous ne vous en sortirez lésés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *